• Accueil
  • Québec se ravise | Les rassemblements de Noël seront interdits en zones rouges

Québec se ravise | Les rassemblements de Noël seront interdits en zones rouges

Québec se ravise | Les rassemblements de Noël seront interdits en zones rougesPhoto Émilie Nadeau
Les deux rassemblements de Noël sont annulés. Point de presse du gouvernement du Québec.

26:40

Le gouvernement Legault a annoncé, jeudi, que les rassemblements de Noël qui devaient être autorisés entre les 24 et 27 décembre sont désormais interdits en zones rouges. 

C’est le premier ministre du Québec, François Legault, qui en a fait l’annonce lors de son point de presse, jeudi.

Il a indiqué que c'était une décision gouvernementale et pas une demande de la santé publique. 

Il a justifié ce revirement de situation en parlant de la hausse constante des nouveaux cas de coronavirus, des hopitalisations et des décès depuis octobre dernier.

Il a également fait état de la fragilité du réseau de la santé et de la très grande fatigue des professionnels en soins qui sont à pied d'oeuvre depuis le début de cette pandémie, il y a neuf mois.

«La situation dans certains hôpitaux est fragile. On atteint presque la limite de ce qu'on est capable de faire. La capacité n'est pas infinie. Le personnel est très fatigué. Il y a 6600 employés qui sont en congé de maladie ou en retrait préventif. On n'a pas de personnel à l'infini. Il faut être réaliste et protéger notre personnel»

«On est obligé de se rendre à l'évidence, ce n'est pas réaliste de penser qu'on va réussir à réduire la progression du virus de façon satisfaisante d'ici Noël» 

«Faut penser à nos parents et grands-parents qu'on aimerait rencontrer à Noël. Il n'y a personne au Québec qui veut regretter toute sa vie d'avoir contaminer sa mère ou son grand-père avec les conséquences possibles qu'on connaît»

Donc, dans les zones rouges, ce qui concerne une majorité de Québécois, on devra fêter Noël avec les gens qui habitent déjà à la même adresse. 

Les personnes vivant seules pourront toutefois recevoir la visite d'une seule personne à la fois. 

Toujours permis en zones jaunes et orange

Dans les zones jaunes, les petits rassemblements d'un maximum de 10 personnes sont toujours autorisés.

Quant aux gens en zones orange, ils peuvent se réunir à six personnes. 

Message aux Québécois déçus

Évidemment, il n'y aura pas de policiers devant chaque résidence pour s'assurer que les Québécois respectent bien ces mesures plus restrictives. 

Toutefois, les personnes qui décideront de tenir des rassemblements familiaux à Noël pourront recevoir des amendes. 

Mais François Legault a un message pour eux. 

«Honnêtement, ce n'est pas une bonne idée. Le virus est présent dans toutes les régions du Québec. Il est en forte hausse et il est dangereux, avec des conséquences graves»

«Je fais confiance au sens des responsabilités de la grande majorité des Québécois»

Noël tranquille

François Legault suggère donc aux Québécois de «prendre le bon côté des choses» en organisant un «Noël tranquille» à la maison, sans visiteurs.

C'est l'occasion de se reposer, de faire des siestes, de lire et de faire des Zooms et des Teams avec les membres de sa famille. 

«Comme un marathon»

Le premier ministre Legault a encouragé les Québécois qui sont certainement déçus et épuisés par la pandémie de voir cette épreuve comme un marathon. 

«Dans un marathon, ce ne sont pas les premiers kilomètres qui sont difficiles, ce sont les derniers. Ça fait neuf mois que les Québécois font des efforts. Mais les plus difficiles, ce seront les trois ou quatre prochains mois. Il faut continuer les efforts et ne pas se décourager. Le vaccin s'en vient. Soyons prudents et prenons soin les uns des autres»

Pas de rassemblements à Noël: comment réagissez-vous?

12:55

Party Rock
En direct de 16:00 à 19:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.