• Accueil
  • L’attaque de l’Impact en panne à un bien mauvais moment

L’attaque de l’Impact en panne à un bien mauvais moment

L’attaque de l’Impact en panne à un bien mauvais momentMaxi Urruti (98.5 Sports)

L’Impact de Montréal vient de subir deux blanchissages de 1-0 consécutivement. Le moment ne pouvait pas tomber à un pire moment que lors de cette dernière phase de la course aux séries.

Lors des matchs face à Nashville et Orlando, la défensive de l’Impact a su tenir le coup, n’encaissant qu’un but à chaque fois, mais l’attaque a été réduite au silence.

Un but dans chacun de ces matchs et l’Impact serait déjà pratiquement déjà classé pour les séries.

L’Impact a tenu son bout à l’attaque cette saison en marquant 30 buts dans ses 22 matchs MLS, mais récemment ils n’arrivent pas à trouver le fond du filet.

Bojan, qui a été couvert d’or par la MLS il y a deux semaines, s’avère la bougie d’allumage de l’équipe. Mais il a connu des matchs très tranquilles contre NYCFC et Nashville, il a mieux joué contre Orlando, sans toutefois être capable d’aider son équipe à produire un but.

Romell Quioto, qui a soit marqué ou préparé cinq des six derniers buts de l’équipe, a aussi été étonnement silencieux depuis deux matchs.

Le problème chez l’Impact c’est que Bojan et Quioto sont les deux seuls qui contribuent régulièrement en attaque. 

Occasionnellement, Maxi Urruti va marquer un but ici et là, Anthony Jackson-Hamel revient à peine de blessure et Mason Toye déçoit jusqu’à maintenant depuis son acquisition.

De son côté, Jean-Yves Ballou Tabla a été laissé de côté par Thierry Henry lors des deux derniers matchs de l’équipe et Lassi Lappalainen ratera le reste de la saison. 

Pour sa part, Orji Okwonkwo rate plus de matchs qu’il en joue à cause de blessures. Sans compter la perte aussi de Saphir Taïder qui s’avérait aussi un rouage important de l’attaque montréalaise.

D’une façon ou d’une autre, l’Impact devra trouver une façon de retrouver sa touche offensive dimanche face à D.C. United. Ils ont beau connaitre une saison difficile, leur fin de saison s’en va en crescendo. Lors du dernier match, ils se sont inclinés 4-3 face à la Nouvelle-Angleterre, mais ils ont trouvé le moyen de marquer trois fois.

Qu’en est-il de Kizza?

Le fait que l’Impact ait décidé de ne pas revenir à Montréal n’a pas seulement été difficile pour les joueurs au New Jersey, mais aussi pour un défenseur qui attend depuis des lunes d’intégrer le groupe.

Le jeune Mustafa Kizza est finalement arrivé à Montréal il y a deux semaines, sa quarantaine est terminée et il s’entraine en solitaire à Montréal aux côtés de Patrice Bernier. 

C’est cette semaine que l’Ougandais devait s’intégrer au groupe, mais étant donné que le club n’est jamais revenu, il n’est plus certain qu’il pourra le faire. 

Il aurait été très surprenant de le voir jouer dimanche à Washington, mais le moment aurait été bien choisi pour lui donner la chance de rencontrer ses nouveaux coéquipiers.

À surveiller mercredi soir

Les amateurs de l’Impact voudront regarder le match entre le Fire de Chicago et le Minnesota United. Le Fire jouera finalement ce soir ce fameux match en main qu’ils possèdent depuis des semaines. 

Cette rencontre pourrait avoir une incidence directe sur Montréal puisque Chicago occupe le dernier rang donnant accès aux séries dans l’Est. Avec 22 points, ils se retrouvent un point seulement derrière l’Impact qui est neuvième.

Dans l’Ouest, Vancouver renait de ses cendres. Malgré les cas de covid du weekend chez le LAFC, le match de ce soir entre Los Angeles et San Jose aura bel et bien lieu.

Ceci fait en sorte qu’il reste une mince chance que les Whitecaps puissent accéder aux séries, alors que l’on pensait ce weekend qu’ils étaient morts. Mais dans le but de demeurer en vie jusqu’au weekend, les Caps doivent espérer une défaite des Earthquakes ce soir.  

Le Forge FC surprend

Mardi soir dans la Ligue de la Concacaf, le Forge FC de Hamilton, champion de la CPL, a battu Tauro, champion du Panama 2-1. Hamilton a profité d’un penalty à la 89e minute pour prendre les devants et se qualifier pour les quarts de finale du tournoi continental.

L’ancien de l’Impact David Choinière a été à l’origine du premier but des siens, contournant son couvreur dans la surface sur le flanc droit, pour diriger un centre dans la surface qui a été converti par l’attaquant Mo Babouli.

Si le Forge gagne l’un de ses deux prochains matchs, il accèdera à la Ligue des champions 2021. Hamilton deviendrait la première équipe canadienne, n’évoluant pas en MLS, à se qualifier pour la LDC depuis l’Impact en 2009.

Montréal avait réalisé l’exploit sous la gouverne de John Limniatis à l’époque où le club évoluait dans la défunte NASL.

En direct de 16:00 à 19:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.