• Accueil
  • Pandémie et LNH | Des revenus moindres pour tous à prévoir en 2021

Pandémie et LNH | Des revenus moindres pour tous à prévoir en 2021

Pandémie et LNH | Des revenus moindres pour tous à prévoir en 2021PC/Frank Gunn
''Pas de promesse de faite aux joueurs mais les propriétaires sont prêts à faire des compromis'' - Martin McGuire

6:12

Les joueurs de la Ligue nationale de hockey doivent-ils s’attendre à des pertes de revenus advenant un calendrier réduit pour la saison prochaine? C'est fort probable.

Jusqu’à preuve du contraire, la pandémie risque de se poursuivre durant plusieurs mois avant qu’un vaccin ne ramène tout le monde dans une certaine forme de normalité.

Et on ignore encore à quel moment la LNH reprendra ses activités, même si on sait que Gary Bettman aimerait voir son circuit reprendre le collier au mois de janvier.

Donc, des sacrifices financiers à venir pour les joueurs?

« Premièrement, c’est faux de croire qu’il y a eu une promesse. Il n’y a pas eu de promesse (des propriétaires) aux joueurs », assure Martin McGuire.

« Quand on a renouvelé la convention collective, presque au début de l’été, pour assurer le retour en séries, on ne pouvait pas se commettre.

« Les propriétaires ne pouvaient dire: on va vous payer à 80 pour cent, 90 ou 100 pour cent, parce qu’ils ne savaient pas où on s’en allait avec la COVID-19. On prévoyait déjà une deuxième vague assez forte. »

« Si on commence en janvier, on pourrait jouer entre 50 et 60 matchs. Et si on fait comme on l'a fait cet été, avec des augmentations pour les séries, faites le calcul, on arrive à 70, 72 pour cent (des revenus). C’est réaliste. »

Et on ignore s’il y aura des spectateurs à un moment donné dans la saison. Il y a des risques, mais ils seraient encore plus élevés advenant une pause prolongée.

« Les risques seraient tellement élevés pour le hockey si on ne revenait qu’en octobre 2021. Le deux-tiers des propriétaires ne veulent pas aller là. »

En direct de 16:00 à 19:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.